le chateau d'AHTitre : Blaise et le château d’Anne Hiversère

Auteur et illustrateur : Claude Ponti

Editeur : Ecole des loisirs

C’est l’histoire…

Il y a la littérature pour enfants et il y a Claude Ponti… Il y a les livres de Claude Ponti et il y a Blaise et le château d’Anne Hiversère… Sorte de master pièce de son œuvre, selon moi, Blaise et le château d’Anne Hiversère n’est pas un bijou mais un coffre à trésor ! Vous pourrez passer des heures à lire et à regarder ce livre très grand format pour retrouver sur chaque page : le poussin volant, le poussin à tête de champignon, Boufniouse, la souris verte et ses acolytes, le poussin masqué, Métantan-Skontdi et Métébouché ; et tous les personnages récurrents dissimulés dans une illustration luxuriante, tous les clins d’œil et les références humoristiques, tous les jeux de mots… jusqu’à l’avant-dernière page jubilatoire où l’on retrouve tous les personnages de contes, de B.D. et de dessins animés de notre enfance ! Un livre qu’on peut relire pour la centième fois et découvrir encore des détails qu’on avait pas notés!

Spécial coup decoeurpour…

Les mots valises dont Claude Ponti s’est fait une spécialité : « incroyabilicieux », « irrésistibilicieux », « splitouiller », « rataplatisser », « tartislouper »…

Et également pour la construction du livre qui s’apparente à celle de la génèse !

 

Un extrait :

La « dédicace » de Claude Ponti :

Longtemps, je me suis couché de bonheur, avec mes livres et ma lampe de poche. Dès que j’allumais ma lampe, les personnages sortaient d’entre les pages. En foule. Avec les voisins, les chevaux, les oiseaux, les martiens ambidextres, les héros peureux, les maléfiques, les surpuissants, les traîtres, les anodins, les ensorcelés, les injustement condamnés, les invisibles, les souterrains, les faces d’ange, les princesses à délivrer. Personne ne saura jamais combien nous étions sous la couverture. Ce livre est un hommage à tous ces personnages et à leurs créateurs, qui ont inventé le monde des livres pour enfants, et qui continuent, jour après jour, à nourrir de nouveaux livres. Qu’ils en soient, ici remerciés du fond du cœur et de mon lit, par moi et ma poche, pour l’éternité des jours et des nuits de lectures que je leur dois. 

 

Les pistes à exploiter :

-Visuellement parlant, un décryptage s’impose ! On peut utiliser ce livre à la manière d’un « chercher et trouve » et partir en quête de tous les détails ou les personnages redondants dessinés par l’auteur. On peut imaginer un répertoire des personnages et des références rencontrées dans le livre.

-Sur la forme, on peut étudier les jeux de mots, les mots inventés, les mots valises, et s'essayer à l'exercice. On peut également s’intéresser à la construction du livre calquée sur la celle de la création du monde dans la religion chrétienne.

 

Les mises en réseaux possibles :

Les références aux personnages de fiction sont donc omniprésentes dans le livre, mais on peut aussi mettre cet album en relation avec les autres albums de Claude Ponti, dans lesquels on retrouve aussi le personnage de Blaise ou ceux des poussins. Les Tromboline et Foulbazar, Pétronille et ses 120 petits, Le jour du mange-poussin ou bien d’autres encore…

 

Les thématiques : humour, anniversaire, gâteau.

 

Catégorie : livre drôle.

ampoule petiteL’idée : un aperçu vidéo du livre et de l’auteur ici :

http://www.youtube.com/watch?v=UIEaO575Npw